Blog
Tour de Contrôle: La Négociation Salariale pour les Leaders Aéroportuaires

2 minutes
Partager cette page

Tour de Contrôle: La Négociation Salariale pour les Leaders Aéroportuaires

De même que vous n'atterrissez pas un avion sans communiquer avec la tour de contrôle, vous ne devriez pas négocier votre salaire sans une préparation adéquate. Pour éviter de planer dans le brouillard sans radar, nous allons vous donner quelques conseils pour atterrir en douceur dans la discussion salariale.

1. Connaissez votre valeur sur le marché

Avant d'entrer dans le cockpit, assurez-vous de connaître votre valeur sur le marché. Votre expérience et vos compétences sont précieuses. Ne les sous-estimez pas ! des outils en ligne tels que PayScale peuvent vous aider à déterminer un salaire de référence.

2. Soyez prêt à prendre les commandes

La négociation salariale n'est pas un vol en pilote automatique. Vous devez être aux commandes. Préparez-vous en recherchant sur le rôle, l'entreprise et le secteur d'activité.« On n'a pas deux fois l'occasion de faire une première impression », alors préparez-vous à fond pour votre entretien.

3. Ne vous précipitez pas sur la piste

Le pire que vous puissiez faire est de vous précipiter et d'accepter la première offre venue. Lorsque vous négociez votre salaire, prenez le temps de réfléchir et de poser des contre-offres. Rappelez-vous, dans ce genre de situation, le silence est d'or.

4. Faites preuve de flexibilité

N'oubliez pas, la négociation salariale n'est pas uniquement une question d'argent. Il peut s'agir aussi de congés payés, de rémunération variable, de formation continue, etc. Soyez flexible et ouvert aux négociations.

5. Ne perdez pas de vue votre objectif

Comme un pilote garde toujours en vue la piste d'atterrissage, restez concentré sur votre objectif lors des négociations salariales.

6. Sachez quand atterrir

Comme pour n'importe quel vol, il faut savoir quand commencer la descente. Si vous sentez que le dialogue s'étire en longueur, n'hésitez pas à amorcer le processus de clôture de la négociation.

Alors, êtes-vous prêt à prendre le contrôle de vos négociations salariales ? Avec ces conseils, vous êtes désormais prêt à décoller ! A vous de jouer.